AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des cadavres et des briques rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Des cadavres et des briques rouges   27.06.06 1:57

Saviez-vous qu'avant de publier les Parchemins de l'Archiviste, j'ai tenté de participer à plusieurs projets d'envergure. Certains ont été couronnés de succès, comme la traduction du chapitre sur les elfes du Denizens vol. I. D'autres furent de vraies échecs, personnels ou collectifs. On peut citer le Messager de l'Aube (projet de journal qui est resté au stade de projet), le Cadavre Exquis (projet de scénario qui verra peut-être le jour mais sans moi), et le projet de traduction du Discipline Design, qui a été reporté jusqu'à nouvel ordre. Mais grâce à ce projet avorté, j'ai eu envie de redonner vie à la salle des archives, et c'est un peu grâce à cela que les Parcemins de l'Archiviste ont vu le jour.

Allez, mon jeune ami, prend une bonne bière et installe-toi au coin du feu, je vais te conter l'histoire de la découverte de la Grande Bibliothèque abandonnée, il y a quelques mois...


Une brique rouge dans la mare
L'extrait qui suit est tiré de l'un des innombrables groupes de discussions auxquels participe l'Archiviste...

La salle de réunion de la Grande Bibliothèque était complètement vide. Jadis pleine de scribes, traducteurs, copistes, érudits, archivistes... aujourd'hui elle était remplie d'ombre, de poussière et d'humidité.
Aucun bruit, mis à part les soubressauts d'un cadavre (exquis) qu'on essayait d'animer dans une pièce voisine, sans succès depuis des mois.

Le jeune elfe s'avança dans l'obscure et gigantesque salle, un quartz à la main, et prit la parole :
"hmm. hmm...
C'est un grand plaisir pour moi de prendre la parole devant une si auguste et noble assemblée... (...ssemblée ...emblée ... blée... )...
Au fait, il y a quelqu'un ? Il me semblait que c'était ici une salle de travail, mais je la trouve vide...
Scorpinou, tu es là ? Thom' ? Y'a quelqu'un ? (quelquin... lquin... quin... ...)
Hmm hmm... y'a un peu d'echo on dirait ? Bon, en attendant que l'équipe se forme pour de bon, je vais dépoussiérer un peu, et peut-être que je pourrais trouver deux ou trois parchemins intéressants... Et ensuite je vais me mettre au travail pour la traduction officielle du "discipline design" de Redbrick Limited."

Un peu plus tard, le discours d'accueil des autres scribes était prêt :
"Mes très chers amis (amis... amis... mis...), afin de sceller dans la magie notre collaboration, je vous propose de donner à notre groupe une architrame, et pour celade le baptiser. Comme nom, je suggère "la Compagnie des Briques Rouges Limitées", ce qui explique bien les motivations de notre groupe, ainsi que son passé, son présent et son futur, ainsi que ses limites...
Qu'en dites-vous ?"

Dans la pièce voisine, un troll se pencha sur un cadavre (exquis) et hurla : "He's alive ! ALIVE !"

L'archiviste et scribe elfe sursauta. Le troll, grognon mais pas bègue, aurait-il répété "alive" ? ou bien était-ce encore une fois l'écho ? En tout cas, pour en finir avec ce cadavre, nous étions sûrs d'une chose, c'est qu'il est borne tout bi-alive. L'elfe Mahar (car c'est son nom) se dit :
"Je vais voir ce que veut le troll (j'en ai pas pour plus de trois minutes) et dès que son cadavéreux est prêt, je reviens dans cette salle pour me mettre au travail. J'espère que d'autres érudits nous aurons alors rejoints...
Allez, au boulot !"

Hélas, mes compétences en Animation des Cadavres étaient trop limitées. Cela ne prit pas trois minutes, mais trois mois. Les voies du nécromancien sont décidément opaques. Le cadavre ne bougea pas, et j'abandonnai le troll à sa solitude nécromantique. Il s'acharne toujours. Un jour, je sais que le cadavre s'animera, et alors tous se prosterneront devant lui.
En attendant, aucun érudit ou scribe n'est jamais venu créer d'architrame de la Compagnie des Briques Rouges Limitées, qui était donc encore plus limitée que je ne le pensais au départ.

J'ai quand même fait le ménage dans les salles de travail, et finalement, bien que seul, (scorpinou est bien passé par là, mais il ne supportait pas la poussière...) j'ai remis en ordre de marche la Grande Bibliothèque, avec les Parchemins de l'Archiviste.
Déjà, les premiers scribes viennent de toute la province pour nous livrer des documents. Et puis, dans les salles de travail secrètes de la Grande Bibliothèque, des érudits travaillent d'arrache-pied pour vous préparer de merveilleuses surprises...

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 03.07.06 0:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Hisst
Erudit et Scribe
Erudit et Scribe


Nombre de messages : 215
Age : 42
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Des cadavres et des briques rouges   02.07.06 15:49

Dommage que la traduction du manuscrit théran dit "du discipline design" prenne autant de temps, car c'est un manuscrit de grande qualité ouvrant des perspectives nouvelles pour tout les adeptes...

Quant aux pratiques nécromantiques, je m'y connais assez peu, les rares expériences m'ont montré qu'il valait mieux avoir une épée bien préparée pour démolir les cadavres que de tenter de les détourner de leur occupation première.
Et puis même si le mort n'arrive pas à s'animer il reste toujours le pillage de tombe pour récupérer les manuscrits anciens ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urus28.deviantart.com
 
Des cadavres et des briques rouges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» Potage "Tomates/Oignons rouges"
» L'Aranéa à pattes rouges
» [Compagnie] Les Aigles Rouges
» « Car on marche sur les cadavres, ils sont dans la terre et nous fixent. » || LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TAVERNE DE LA BIBLIOTHEQUE DE THROAL :: Discussions de comptoir-
Sauter vers: