AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode I : En route pour Kratas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 6:54

Les passages qui suivent sont extraits du journal de Jor-Kell, noble et aventurier humain de Throal. Ils décrivent les aventures d'un groupe d'adeptes engagés par Jor-Kell pour découvrir un ancien atrefact et son contenu légendaire.

- Mahar, archiviste et scribe elfe

Deuxième jour du mois de Sollus, 1506 TH
A l'aventure !


Aujourd'hui c'était mon anniversaire, et père a enfin accepté de me laisser partir à l'avenure. Je dois trouver des adeptes pour m'aider, bien entendu. Mon expédition a pour but de retrouver un objet légendaire vieux de plus d'un siècle, le coffre de Daganil, remontant aux dernières années du Châtiment. Il s'agit, en quelques mots, d'une sorte de sarcophage dans lequel la fille d'un puissant magicien dormirait d'un sommeil magique
.
On le disait à jamais perdu dans les ruines d'un kaer oublié, mais j'ai découvert sa trace dans le récit d'un voleur sylphelin consigné dans la Grande Bibliothèque de Throal. Le kaer en question serait en effet mentionné sur une vieille carte que le voleur prétend avoir fugitivement parcourue dans l'étude d'un nécromancien du nom de Bagdul le Ténébrant. C'est en se fondant sur ces bases, assez minces il est vrai, que j'entend me rendre à Kratas où réside Bagdul, afin d'essayer de lui acheter sa fameuse
carte ou de l'amener tout au moins à dévoiler le secret de l'emplacement du kaer. Mais pour cela, je dois trouver de hardis compagnons. Un ami de père, le vieux Ro'lepp, m'a conseillé de chercher du côté de la taverne appelée "Mon ami l'Obsidien", à Grand'Foire...

Quelques heures plus tard...

Ca y est ! j'ai un rendez-vous avec une troupe de héros. Bon, il y a plusieurs femmes dans le groupe, notamment une humaine très frêle et une sylpheline, mais aussi un troll, un obsidien et un nain guerrier. Je dois les revoir demain pour exposer mes projets. Quelle excitation !!!



Troisième jour du mois de Sollus, 1506 TH
Sur les pas de Daganil

Comme convenu, j'ai dîné à nouveau les cinq aventuriers rencontrés hier à l'auberge Mon ami l'Obsidien. Il y a là l'Armurier obsidien Kalvin l'Artefactier, le Guerrier nain Vall aux Bras Puissants, la Maîtresse des Animaux Morrigane, l'Illusioniste humaine Amatar Danse-Brumes, et l'Eclaireur troll Trigiliane. Une fameuse équipe !
Nous avons paufiné les détails de notre expédition. J'ai acheté une carriole et deux chevaux de trait pour ramener le coffre, ainsi que des provisions en abondance. Trigiliane m'a convaincu de me doter d'une corde et d'un grappin, mais à part cela je suis fier d'avoir déjà réuni tout l'équipement qu'ils jugeaient nécessaire. Je leur ai également promis d'acheter des montures pour Amatar et Vall. Morrigane chevauche seble-t-il un tigre (?), Trigiliane un de ces fameux Granlains, les destriers des trolls, et Kalvin s'est résolu à voyager à pied ou bien dans la carriole. Il m'a suggéré de lui acheter une monture, mais les Thundras sont hors de prix !
Dans tous les cas, je suis ravi de cette rencontre. Les cinq adeptes ont refusé d'être rémunérés pour leur services. La gloire et l'aventure semblent seuls les intéresser, et puis j'ai promis de payer tous les frais, et de leur laisser les éventuelles trésors trouvés dans le kaer Kalavon, si tant est qu'il y en a...
Mon seul regret : Père refuse catégoriquement de me laisser acheter une arme. Même une dague ! Il me croit vraiment incapable de parcourir Barsaive en compagnie de ces héros...


- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 26.11.07 4:21, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 6:59

Quatrième jour du mois de Sollus, 1506 TH
La belle et la bête

Nous avons quitté Grand Foire ! C'est la première fois que je pars à l'inconnu dans Barsaive, sans Père à mes côtés. Nous avons traversé les campagnes environnantes de Throal, croisé pas mal de paysans allant livrer au grand Bazar leurs récoltes ou leur bétail, ainsi qu'une troupe de fantassins de l'Armée de Throal.
Morrigane a retrouvé Rakesh, son tigre qu'elle avait laissé chasser dans un bois à quelques heures de Grand'Foire. Une fameuse bête, qui me trouble un peu. J'ai du mal à croire qu'il ne peut pas nous faire de mal...
- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 08.08.07 4:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 7:12

Septième jour du mois de Sollus, 1506 TH
Sombre découverte

En suivant le vol d'une nuée de charognards, Trigiliane a découvert le long de la piste, dans une combe, un carnage. Une caravane naine, semble-t-il, a été attaquée par une bande d'une vingtaine d'écorcheurs orks. Notre éclaireur semble très compétent, car ses talents lui ont permis de déterminer la nature et le nombre d'agresseurs simplement à partir des traces. Cependant, une certaine inquiétude a envahi le groupe : que ferons-nous si ces écorcheurs s'en prennent à nous ? Ils n'ont pas hésité à massacrer les nains, ainsi que cinq obsidiens qui protégeaient le convoi... Puis il sont mis le feu aux chariots et décampé avec toutes les vivres, les chavaux, les armes et armures ainsi que le contenu des chariots de la caravane.
Kalvin a proposé de leur abandonner notre chariot s'il snous attaquent. Je ne trouve pas cela très héroïque, mais c'est peut-être le moyen de garder la vie sauve ?
- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 14.08.07 5:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 7:24

Huitième jour du mois de Sollus, 1506 TH

Cette nuit, Kalvin m'a surpris en train de récupérer les trois-cents pièces d'or que je gardais dans un faux-fond de la carriole. Je n'avais pas envie de les laisser aux orks, si l'on doit leur abandonner si facilement la charrette ! Cet obsidien n'est décidément pas très commode... Je suis tout de même rassuré sur son intégrité : il n'a montré aucun signe de cupidité. J'ai eu raison de choisir ces héros : ce ne sont pas de vulgaires brigands prêts à me détrousser au premier tournant pour dépenser mon or facilement acquis dans les tavernes de Grand'foire !
- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 14.08.07 5:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 9:32

Neuvième jour du mois de Sollus, 1506 TH
Le goût de l'Aventure !

Je gît au fond de la carriole avec un sacré mal au crâne, mais je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie. Hier, nous avons vraiment découvert l'Aventure ! Quelle joie de partager cette liberté, ces émotions, ces passions !

Tout a commencé alors que nous nous apprétions à franchir la rivière Servos. Aussi près de se source, c'est une rivière peu large et paresseuse, et un gué suffit à la franchir. En aval, elle traverse les Jungles de Servos avant de se jeter dans le Fleuve serpent, loin, au Sud.
Alors qu'il partait en éclaireur vérifier si aucun danger ne menaçait le gué, Trigiliane repéra une bande d'écorcheurs dissimulés en haut d'une colline, derrière un bosquet épineux. Pendant que nous nous dépêchions de franchir le gué, malheureusement trop mou pour les roues de la charrette, le Troll s'approcha, invisible dans la rare végétation de la colline, pour observer ces larrons et tenter de les empêcher de nous nuire. Etaient-ce les mêmes qui avaient massacré, quelques jours avant, la caravane marchande ?
Malheureusement pour nous, il n'eut guère le temps de les observer que déjà une dizaine de maraudeurs piquaient des deux et dévalaient la colline sur le dos de destriers monstrueux, en rugissant de féroces cris de guerre. A leur tête chevauchait un ork gigantesque, noir comme l'ébène, qui maniait un cimeterre terrible et brandissait un non mois effrayant bouclier noir frappé d'une énorme croix rouge sang...
A notre stupeur, alors que Kalvin redoublait d'efforts pour soulever la charrette et la sortir du gué où elle s'embourbait, une autre dizaine de ces écorcheurs surgirent du faîte de la colline suivante et chargèrent à leur tour... Nous étions cerné de part et d'autre du gué, sans espoir de nous en sortir quittes.

Finalement, alors que Kalvin voulait bizarrement couler la charrette et sa cargaison, la charge stoppa net à quelques pas de nous. Morrigane et son tigre faisaient face aux cavaliers qui nous bloquaient la route, Vall à ceux qui nous barraient le retour, pendant qu'Amatar se dissimulait dans la charrette. Sur les conseils de l'Obsidien, je déposai ma précieuse bourse d'or au fond de la rivière. Le courant ne risquait pas de l'emporter : au moins les pillards n'auraient pas celle-là !
Le géant noir aux canines démesurées se présenta sous le nom de Thurik Faim-Noire, de la tribu des Crocs de Bronze. Il nous ordonna de lui laisser tous nos biens, armes, montures et charrette comprise, et il nous laissait la vie sauve. Non sans rechigner quelque peu, nous obtempérâmes. Kalvin essaya de négocier, prétextant qu'il était peu courageux de s'en prendre ainsi à une si modeste troupe... Alors Thurik, questeur de thystonius et amateur de défis, lui proposa un duel pour décider s'il pourrait conserver ses biens. Je dois avouer que j'ai été un peu déçu de la réponse de l'obsidien qui perdit tout courage et, effrayé par l'Ork gigantesque, déposa les armes bien vite.

Pendant ce temps, Trigiliane avait bien fait une jolie diversion en dispersant les animaux de bâts des écorcheurs, qui étaient restés attachés, chargés du butin de la caravane naine, dans le bosquet épineux. Cela avait attiré quelques maraudeurs qui nous laissèrent pour aller rassembler leurs bêtes ainsi que leurs précieuses cargaisons... mais notre sort était joué. Morrigane déposa elle aussi les armes, et Thurik demanda à Vall de lui remettre son merlin. Un merlin gigantesque, deux fois plus grand que le Nain qui le porte, mais pas si grand, finalement, face à un Ork à cheval...
C'est alors que la colère jaillit de Vall aux Bras Puissants comme le soleil du matin de derrière une montagne : , et il défia le chef des écorcheurs de l'affronter, lui, Guerrier nain, en duel. Thurik partit d'un grand éclat de rire et, visiblement ravi, accepta de se mesurer à Vall, puisque celui qu'il pensait le plus costaud du groupe s'était débiné...

Le duel fut des plus étranges... et des plus exaltants ! Il ne s'agissait pas d'un duel de guerriers, comme le craignait l'Artefactier, mais d'un concours de boisson. Un homme de Thurik apporta deux crânes de trolls qui servaient de coupes, et une immense outre de peau contenant un alcool de racines traditionnel des Crocs de Bronze : le Harrhikk. C'est une boisson vraiment dégueulasse, et terriblement alcollosée, mais notre Nain est un sacré buveur et l'Ork, trop sûr de sa victoire, ne se méfia pas assez. Il but même quelques coupes de plus que son adversaire, rien que pour la frime, pendant qui le moquait du Nain. Bien sûr, les premières gorgées furent douloureuses pour Vall, qui fut plus d'une fois au bord de vomir... Mais même chancelant, il tint bon, et finalement c'est sur l'écho d'une de ses dernière moquerie que Thurik s'effondra, terrassé à son propre jeu. Vall le suivit peu après, mais il avait gagné : il était resté le dernier debout. Un silence de mort régnait dans l'assistance, les orks nous regardaient en coin pendant que nous nous demandions ce qu'ils allaient faire de nous, leur chef étant incapable de bouger...

Le long moment de silence passé, Thurik Faim-Noire et Vall aux Bras (et au Gosier) Puissants furent réveillés à grands seaux d'eau puisés à la rivière proche. Thurik rayaonnait de gaité, il embrassa Vall comme son frère, et ravi de cet intermède, nous invita à partager le feu et le repas de ses maraudeurs... Le soir s'approchait aussi nous acceptâmes avec joie, et passèrent une nuit de fête endiablée en compagnie d'écorcheurs orks. Nous avons bu, ri, joué de la musique, dansé autour du feu. J'ai vidé trois coupes de Harrhikk, encore que je me demande comment, et je fis la connaissance de Jerkka Coupe-oignons, une splendide écorcheuse pleine de fureur et de joie. Elle a la peau tannée par le soleil, la peau bardée de cicatrices, de grands cheveux de bronze qui lui tombent jusqu'en bas du dos telle une cascade de lianes rêches et emmelées... et elle est incroyablement belle ! Elle m'a appris les danses tribales de son peuple, m'a enseigné que ce que nous trouvons barbare chez les orks est au contraire une pure manifestation de joie de vivre, et m'a même enseigné quelques mots de sa langue, mais que je préfère ne pas coucher ici...
- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 14.08.07 5:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   07.08.07 11:47

Onzième jour du mois de Sollus, 1506 TH
Les Marques du Châtiment...

Depuis que nous avons quitté les Crocs de bronze, nous avons chevauché tranquillement, sans rencontrer âme qui vive. Les paysages sauvages de Barsaive m'enchantent et m'effraient à la fois. Plus nous nous approchons des Monts Tylon, et plus la terre est aride, rocailleuse, la végétation sèche et rabougrie. Certaines zones portent encore les stigmates du Châtiment de façon plus marquée que d'autres. Il paraît qu'autrefois, les terres agricoles autour de Throal étaient parmi les plus fertiles de la province. Aujourd'hui, les paysans s'acharnent cruellement pour extirper de la terre une maigre pitance... Et ici, entre la rivière Servos et la rivière Tylon, qu'y avait-il, avant ? Des champs labourés ? De vertes pâtures ? Des châteaux pleins de gras seigneurs et de bruyantes ribambelles d'enfants ? Aujourd'hui, il ne reste rien qu'une pauvre garrigue, et la piste indistincte que nous suivons grâce aux talents de Trigiliane est le seul témoin de notre civilisation. Des bêtes féroces, des maraudeurs, des Horreurs peut-être, peuplent les ombres des collines, l'antre des cavernes, les profondeurs des bois sombres... La plupart du temps dans notre imagination seulement, fort heureusement... Mais combien d'explorateurs, combien de braves héros ont péri dans ces contrées inhospitalières.
Que Garlen et Jaspree nous aident à protéger nos enfants et soigner cette terre meurtrie,
Que Floranuus et Astendar approtent en nos demeures la joie, le vin, la musique et l'amour,
Que Upandal et Thystonius nous enseignent comment bâtir une nouvelle civilisation, et comment la défendre contre ses ennemis,
Que Chorrolis et Mynbruje nous offrent le courage de rencontrer nos voisins pour partager avec eux, et la sagesse de ne pas les juger hâtivement.
Que Lochost, enfin, nous libère du joug de ceux qui veulent nous contraindre... Qu'il nous libère des Thérans !

Qu'y avait-il, ici, avant ?

- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 14.08.07 5:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   08.08.07 4:39

Douzième jour du Mois de Sollus, 1506 TH
La prisonnière échouée

Alors que le soleil déclinait sur les pics des Monts Tylon, nous avons aperçu un feu de camp, non loin. Notre Troll d’Eclaireur s’est furtivement dirigé vers le campement, pour voir de qui il s’agissait. Maraudeurs ? Marchands ? Explorateurs ? A son retour, nous apprîmes que le campement se trouvait à proximité d’une épave de navire aérien en pierre : une vedette thérane qui apparemment avait été abattue en vol. Une dizaine de soldats elfes, humains et orks en armes constituaient les survivants du sinistre. Des Thérans ! En plein cœur de notre province ! Ils n’avaient sans doute que trop mérité leur sort… Trigiliane nous apprit aussi qu’un vif débat animait les soldats. Puisqu’ils conversaient dans la langue thérane, il n’a pu en saisir tout le sens, mais il semblait que le sujet de leur querelle était le sort d’une magnifique jeune elfe, retenue captive par cette troupe au moyen de chaînes à la couleur de l’or.

Les Thérans étant visiblement dans une situation peu confortable, sans vivre et à des centaines de lieues de leur point d’attache, nous décidâmes de nous approcher d’eux pour lier conversation, et éventuellement négocier la libération de leur malheureuse prisonnière. A notre approche, une sentinelle ork nous aborda. Son port militaire et son attitude roide ne facilitèrent en rien le dialogue. Après maintes tergiversations, échanges d’arguments et menaces couvertes, nous parvînmes à leur faire accepter de partager notre repas. Ils ont par contre refusé de nous échanger la jeune elfe contre des vivres, ainsi que de partager le campement.

Six soldats sont venus nous rejoindre pour le dîner. Trigiliane et Morrigane avaient abattu quelques petits gibiers que nous fîmes rôtir sur le feu, tandis que Kalvin avait préparé une sorte de potage de racines et d’herbes. Je ne pensais pas qu’un plat de légume fusse aussi délicieux, mais je suis tout de même content d’avoir pu y tremper une cuisse de lièvre ! Les Thérans se montrèrent polis mais sans excès d’amitié. Nous avons eu beau tenter de les convaincre de nous céder leur prisonnière, rien n’y fit. Certains semblaient pourtant prêts à se débarrasser de cet encombrant (quoique délectable) fardeau, mais les deux elfes et l’ork qui se partagent l’autorité ne leur ont pas laissé le choix.

Il fait nuit et nous attendons patiemment que notre feu s’éteigne. Les Thérans sont retournés à leur campement, mais nous échafaudons une stratégie pour les suprendre et libérer ainsi la magnifique prisonnière elfe. Nous aurons dans le même temps débarrassés Barsaive de cette troupe qui ne constitue rien d’autre qu’une menace pour notre liberté. J’ai hâte de savoir le rôle que mes compagnons voudront bien me confier dans cette excitante mission !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Je suis très déçu ! J’ai pourtant tout tenté pour les convaincre, mais ces abrutis de soi-disants héros n’ont rien voulu entendre ! Sous prétexte que je ne suis pas un Addepte, je suis affecté à la garde de notre charrette et du camp, pendant que Messieurs et Dames iront joyeusement guerroyer ! Ils n’ont pas voulu me confier une épée, juste un arc pour me défendre en cas de contre-attaque…
Moi qui pensais que nous formions désormais une vraie équipe, je vois que je me suis trompé. Il me faudra donc prouver ma valeur à la pointe de l’Héroïsme si je veux les convaincre…
La nuit avance… Plus que quelques minutes et Trigiliane, Vall et Morrigane porteront furtivement la première attaque, pendant que Kalvin et Amatar resteront en soutien un peu en arrière, et moi en réserve. En cage, oui !

- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"


Dernière édition par le 14.08.07 5:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Mahar
Administrateur, Archiviste et Scribe
Administrateur, Archiviste et Scribe
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   08.08.07 4:43

Treizième jour du mois de Sollus, 1506 TH
Les Héros de Symbella

Je suis éreinté, je manque de sommeil, mais cette nouvelle aube est la plus heureuse de mon existence. L’attaque fut une grande victoire, et nous avons libéré la délicieuse captive !

Pourtant, tout ne fut pas si facile. La Sylpheline Morrigane avait bien réussi à se débarrasser d’une dangereuse sentinelle perchée sur un promontoire, ce géant de Trigiliane ne fut pas aussi discret qu’il le prétendait et il s’attira dès les premiers instants les cris d’un garde. S’il m’avait laissé faire, j’aurais sans doute pu lui éviter moult plaies et bosses, mais bon ! Son adversaire ameuta tout le camp. Heureusement, Vall aux Bras Puissants réussi à surprendre sa sentinelle, et affronta ensuite vaillamment quatre soldats. Malgré la terrible efficacité de son énorme merlin, il n’aurait peut être pas pu s’en sortir seul si Morrigane, surgissant des ombres en compagnie de son féroce fauve, ne s’était abattue en un tourbillon de griffes sur les pauvres soldats à peine tirés du sommeil ! A eux deux, ils décimèrent leurs adversaires !

Ce ne fut pas le cas de Trigiliane, qui fut incapable de se défaire du Théran qui l’avait surpris. Malgré le renfort de Kalvin, ils avaient toutes les peines du monde à se dépêtrer de cet adversaire, bientôt rejoint par un second soldat. C’est alors que j’ai pris mon courage à deux mains, et en me guidant au son des voix et au fracas des épées, je surgis des fourrés pour décocher flèche sur flèche. Je blessai un Théran à deux reprises, permettant ainsi à mes deux compagnons de tenir le temps que Morrigane Griffes d’Acier et le puissant Guerrier Vall mettent en déroute leurs adversaire et viennent finir la besogne. Ces deux là sont de grands combattants, je suis ravi de voyager à leurs côtés !

Finalement, les derniers thérans déposèrent les armes, jugeant que l’enjeu de leur prisonnière ne valait pas leur vie. Nous les dépouillâmes de leur armement, ainsi que les deux derniers soldats, qui avaient été attirés à l’écart par une lumière illusoire distillée par la frêle illusionniste Amatar. Je reste cependant un peu effrayé par la fureur de Morrigane et de son tigre Rakesh. Elle n’a pas hésité à égorger froidement la première sentinelle, et sans notre intervention, elle aurait laissé le fauve dévorer les ennemis blessés. Elle peut être à la fois si sympathique pendant le voyage et autour du feu, et si dangereuse dans la bataille. Peut-être son attitude vient-elle de sa haine des Thérans, qui semble ancrée au plus profond d’elle ? En tout cas, je prendrai garde à ne jamais m’en faire une ennemie…



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Nous nous sommes rassemblés avec nos prisonniers au niveau de leur campement. Kalvin brisa les chaînes en or massif de la belle elfe, et je lui prêtait mon manteau pour la couvrir. Elle nous a dit s’appeler Symbella. C’est une adepte Troubadour du premier cercle, enlevée à ses parents par les Thérans. Ils ont fait une razzia sur son petit village, brûlant les bâtiments et massacrant les habitants récalcitrants, simplement pour faire des esclaves. Les autres prisonniers ont été confiés à une troupe de cavaliers effrayants n’arborant pas les couleurs de Théra : une bande de marchands d’humains qui les conduiront à Vivane pour y être vendus comme des bêtes. Symbella fut la seule embarquée dans le navire, apparemment elle devait servir dans le harem du généralissime Crotias, commandant la huitième légion au Quai-des-Nuages.
Je suis fier que nous l’ayons libérée, et elle s’est montrée très reconnaissante. Je crois que je vais lui demander de rester auprès de nous un moment, et après notre aventure, je proposerai à mes compagnons de libérer sa famille et ses amis. Elle est très belle et sa douce voix bruisse comme le vent dans les feuillages, comme le torrent frais qui dévale la montagne. Elle a chanté une chanson pour nous remercier, et sa tristesse était si intense qu’elle m’a transpercé le cœur. Mais je suis également étonné de son courage et de son talent…

Nous avons décidé de laisser la vie sauve aux félons thérans, ainsi que quelques vivres et le minimum d’armes leur permettant de chasser pour survivre. Par contre, nous allons conserver leurs épées larges, leurs hauberts d’anneaux et leurs boucliers. Nous allons passer la matinée à nous reposer, puis nous reprendrons la route. Nous ne sommes plus très loin de Kratas, maintenant.

- Extrait du journal de Jor-Kell

_________________
Mahar Arayian
Archiviste et Scribe elfe
Administrateur de la Grande Bibliothèque
"Préserver la Connaissance, c'est préserver nos Ames"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mahar.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode I : En route pour Kratas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode I : En route pour Kratas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CAMPAGNE DES NAINS DES FORGES :: Journaux et agenda :: Journal de Jor-Kell-
Sauter vers: